Combien d’heures par jour êtes-vous assis ?

Publié le : 04/09/2017 09:14:12
Catégories : STYLE DE VIE

Avez-vous déjà calculé le nombre d’heures que vous passez assis ? Au bureau, dans les transports, à table, devant l’ordinateur, l’iPad, la télé… la liste est longue. Et lorsqu’on fait le calcul, le résultat est effrayant pour beaucoup d’entre nous. Mais ce qui est le plus effrayant, c’est de constater les conséquences que cela a sur notre corps et sur notre santé. La prise de poids en est une, mais on ne réalise pas forcément les nombreuses conséquences d’un mode de vie trop sédentaire. Notre corps n’y est pas adapté et se détériore, augmentant les risques de blessures et de maladies. Les muscles fondent, s’atrophient, deviennent raides, les articulations « rouillent », les os sont moins bien protégés, ils se décalcifient… On finit par trouver « normal » la fatigue, les troubles du sommeil ou de l’humeur, l’inconfort et les petites douleurs , à ne plus y prêter attention ou à s’y résigner. Pourtant, l’enjeu est de taille. Mieux vaut ne pas attendre les blessures à répétition, les douleurs insoutenables, voire une perte de mobilité pour laquelle on ne pourra plus rien faire ou des troubles cardio-vasculaires.

Pour éviter d’en arriver là, nous pouvons prendre conscience de la situation, réagir et améliorer notre qualité de vie en pratiquant plus d’activité physique chaque jour. Il ne s’agit pas de devenir un sportif de haut niveau, ni même forcément de faire du sport, mais de prendre soin de son corps dans son quotidien, se le réapproprier, se sentir bien dans son corps, lui redonner ses capacités à nous porter, aussi bien physiquement que mentalement.

Les déplacements

Une des raisons de notre manque d’activité : les moyens de transport passifs. Voiture, train, métro, bus… Prendre systématiquement ces moyens de transport nuit gravement à la santé. Choisir la marche ou le vélo plus souvent est un bon moyen de lutter contre la sédentarité. En particulier quand on manque de temps. On va utiliser les temps de trajet pour avoir une activité physique au lieu d’être assis, et on va même pouvoir gagner du temps. Car entre les bouchons et les correspondances de métro, il est parfois plus rapide de marcher ou de prendre le vélo. Google Maps indique les temps de trajet en voiture, en transports en commun, à pied et à vélo, pour comparer facilement.

Les escaliers

On arrête de prendre l’ascenseur et on monte les escaliers. En plus d’être une excellente opportunité de faire de l’exercice, c’est mieux pour la planète.

La pause déjeuner

La pause déjeuner offre également des occasions de pratiquer un peu d’activité physique. On peut choisir d’aller à un cours de yoga entre midi et deux, mais on peut aussi tout simplement choisir d’aller prendre son déjeuner à 10-15 minutes à pieds du bureau, plutôt que de ne jamais dépasser le périmètre de 200m autour du bureau. En prime, c’est un bon moyen de faire une coupure dans la journée de travail et d’être ainsi plus efficace l’après-midi et moins fatigué à la fin de la journée.

Le matin

S’accorder un peu de temps le matin pour faire une activité physique est plutôt une bonne habitude à prendre. Cela permettra non seulement d’assouplir et de renforcer son corps, mais aussi de baisser son niveau de stress et de se booster à l’endorphine pour bien commencer la journée. On peut commencer par 15 minutes, si on n’a pas beaucoup de temps, ou qu’on a du mal à se lever le matin. Cela sera déjà très bénéfique et permettra d’initier cette nouvelle habitude et d’y prendre goût pour augmenter progressivement la durée. On privilégiera une activité qui travaille sur les muscles profonds et allonge les muscles. On évitera une activité sportive brutale, pour éviter de « traumatiser » le corps et de raccourcir les muscles, l’idée étant de réduire les risques de blessures et d’améliorer sa qualité de vie, plutôt que de chercher la performance et de prendre le risque de se faire plus de mal que de bien.

La pratique du yoga

La pratique du yoga, alliée à la marche quotidienne, sera particulièrement efficace pour lutter contre les conséquences des longues journées passées assis au bureau. On va en effet travailler les muscles profonds, allonger les muscles, assouplir les articulations, améliorer sa posture, sa flexibilité et sa mobilité.

On peut facilement mettre ces idées en pratique, ou en s’en inspirer pour en trouvez d’autres que l’on pourra facilement intégrer dans son quotidien, et il n’y a que des bénéfices, alors pourquoi s’en priver !

A pratiquer sans modération. Contribue fortement à la santé et à la bonne humeur.

Source : http://observatoiresedentarite.com/

Partager ce contenu